prendre-en-photo-ses-creations

Conseils pour prendre vos créations en photos

 

Celles d’entre vous qui possèdent une boutique en ligne le savent déjà :

 

la prise de vue d’une création est une étape qu’il ne faut surtout pas négliger pour présenter son travail !

 

Internet, les réseaux sociaux ou votre boutique représentent votre vitrine, l’image que vous donnez de vos articles et de votre marque.

Une photo bien réalisée suscite de l’envie et de l’intérêt auprès de vos clients potentiels.Votre article peut être très joli, bien conçu, avec des finitions implacables… si votre photo est ratée vous allez sans doute avoir des difficultés à conclure une ventre ou à prendre des commandes.

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de vous expliquer les clefs d’une prise de vue réussie.

Je vais vous expliquer comment réaliser les photos de vos créations en vous montrant toutes les étapes de la prise de vue d’un bavoir.

Et vous donner des conseils pour que vous puissiez par la suite prendre vos articles en photos de manière qualitative et travailler au mieux votre communication. 

 

Vous pensiez que le travail d’une couturière créatrice était centré autour de la couture ?

Et bien détrompez-vous !

La couture représente peut être 50% du temps de travail.

Il y a tout l’avant (la prise de commande, trouver les tissus, imaginer les produits, l’administratif, etc…) et ensuite il y a la prise de vue puis la communication.

 

 

1/ Bien choisir son emplacement

La solution la plus simple pour prendre en photos vos créations est d’utiliser la lumière naturelle, c’est à dire la lumière du jour. Le fait d’utiliser un flash ou un système d’éclairage demande des compétences techniques au niveau des réglages de votre appareil photo et d’installation de votre création. Si vous ne maîtrisez pas ces techniques, mieux vaut vous servir de la lumière ambiante.

 

Installez-vous un espace de prise de vue près d’une source de lumière :

Une simple fenêtre fera l’affaire !

 

Je vous conseille de vous placer au plus près d’une source de lumière pour avoir une jolie luminosité sur vos images. Plus vous vous éloignerez de la fenêtre plus vos photos seront sombres.

Vous pouvez décidé de vous installer un espace de prise de vue ou de changer de lieu au grès de vos envies. De mon côté j’ai tout essayé : le salon, la salle de bain, ma chambre…

Et j’ai fini par me confectionner un espace dans mon atelier en installant des décorations et un support pour accrocher mes créations sur le mur le plus proche de la fenêtre.

Cela me permet d’avoir toujours le même décors (et la même installation). Je réalise mes prises de vue comme si je décorait la vitrine d’un magasin en fonction des saisons.

 

L’espace de droite sur la photo est mon espace de prise de vue. Je me sert de la table mais également du mur pour varier les décors. Lorsque je veux prendre des créations en photos, je déplace simplement mes machine à coudre et j’investit ce petit morceau de bureau comme un studio photo.

Bien sûr, j’ai fait différents tests dans mon atelier avant de trouer les murs pour tout installer.

Si vous souhaitez vous aménager un espace je vous conseille de réaliser des photos dans différents endroits de votre domicile pour trouver l’emplacement qui vous correspond le mieux. Tant au niveau de la luminosité que pour le côté pratique et fonctionnel.  Si vous devez changer tous les meubles de place avant de prendre une photo, vous allez vite arrêter de soigner vos prises de vues.

 

2/ Soignez les détails 

Vous avez choisi votre emplacement avec soin, vous êtes prêts à vous lancer… Mais par où commencer ?

L’important va être de choisir le décors dans lequel vous souhaitez présenter vos créations. Avez-vous envie d’un fond blanc ? d’un décors particulier ? d’un univers ? d’une mise en situation ?

Voici les question à vous poser !

 

De mon côté, j’ai essayé beaucoup de choses, j’ai commencé par prendre mes créations en photos sur le sol de mon salon, j’ai créé des mises en situation puis j’ai placé des accessoires sur mes images pour les rendre plus attractives. Je me suis créé un univers.

 

 

Ce qu’il faut : c’est que votre décors soit soigné, ne négligez pas les détails.

Sur la photo si dessus par exemple, j’ai utilisé une chute de papier peint collée sur un grand morceau de carton pour camoufler le mur de droite qui n’étais pas très joli.

Attention par exemple à votre arrière-plan : ne laissez pas traîner d’objets qui pourraient attirer l’œil ailleurs que sur votre création.  

 

Un partie de votre image va vous poser question au niveau de vos prises de vues : il s’agit du fond de vos images.

Qu’allez-vous utiliser ? Un décors existant ? Différents fonds pour changer d’ambiance en fonction des créations ?

Pour avoir utilisé plusieurs techniques, je m’étais fabriqué des fonds photo avec des chutes de papier peints collé sur de grand cartons, ils ont finis par s’abîmer avec le temps et au niveau du rendu ils ne faisaient pas illusion, on voyait que c’était quelque chose de fait maison.

Désormais j’ai investi dans du matériel qui me permet d’avoir une continuité dans mes prises de vues : il s’agit de fonds photos en vinyle.

Pourquoi le vinyle ? et bien surtout pour leurs propriétés.

Le vinyle est plus léger que le bois et vous pouvez le déplacer facilement plus près de la fenêtre par exemple pour profiter d’une lumière naturelle excellente.

Il prend peu de place, bien roulé sur lui-même, vous pourrez le ranger dans le carton dans lequel il est livré ou dans une armoire ou sur une étagère peu profonde

  • Il est mat donc, vous ne risquez pas de voir apparaître des raies de lumière ou des brillances lors de la prise de vue.
  • Il ne laisse pas de plis comme le papier.
  • Il est facile à entretenir – même si vous verser de l’eau dessus, il ne lui arrivera rien et vous pouvez le laver à l’aide d’une éponge en cas de salissures.

Après avoir comparé plusieurs offres, j’ai commandé des fonds chez Fond photo boutique un fournisseur qui propose une multitude de modèles. 

Leurs fonds photo sont des fonds en vinyle en petit format : 50 x 75 cm, adaptés pour la photo de petits sujets.

Ils sont produits à l’imprimerie à partir des photos de haute qualité représentant des vraies textures de bois, béton, marbre, brique, ardoise, etc. Les fonds donnent une impression réelle (effet 3D) et qualitative de la texture, même photographiés de près.

 

Ils font vraiment illusion et apportent un vrai plus à mes images : j’obtiens désormais un rendu professionnel !

 

J’ai commandé plusieurs modèles pour pouvoir varier d’ambiances en fonction de mes envies.

Je me suis orienté sur tout ce qui était « bois » pour mettre en valeur mes créations.

Lorsque j’utilise un de leurs fonds sur mes images, on imagine par qu’il s’agit d’une feuille de vinyle, mes créations semblent se trouver sur une vraie table en bois. Auriez-vous imaginé qu’il s’agit en fait d’une table Ikéa sur laquelle je couds ?

 

Si ces fonds photos vous intéressent, j’ai une surprise pour vous en fin d’article (je vous ai négocié une petite promotion).

 

3/ L’installation

Maintenant que vous savez tout sur l’emplacement et les accessoires, je vais vous montrer comment je m’organise pour mes prises de vues.

Je déplace donc mes machines à coudre et je place mon fond sur mon bureau. Comme ceci…

 

Je positionne l’ouvrage à prendre en photo sur mon fond en vinyle que j’ai choisi en « effet bois bleu » dans le cas présent pour faire ressortir le bavoir et apporter une touche colorée et enfantine.

Vous voyez mes poids de couture placés sur les coins c’est parce que je range mes fonds roulés ensemble du coup aplatit un peu les angles pour que tout soit bien plat.

J’ai même ouvert la fenêtre pour gagner en luminosité : en hiver/printemps la lumière est moins forte qu’en été donc je réalise mes photos entre 10h30 et 14h maximum.

Voici le premier résultat de ma prise de vue : mon fond fait illusion et on voit bien mon article.

 

Ma photo est lumineuse et claire, votre regard se porte directement sur le bavoir puis sur le fond.

Une jolie image.

Mais comme je vous l’ais dit plus haut, j’aime créer un univers autour de mes cousettes.

Alors j’ai ensuite positionné des accessoires pour créer une mise en situation comme si ce bavoir venait d’être confectionné dans l’atelier. J’ai ai ajouté une jolie bobine en bois orné d’un ruban rappelant l’enfance et un petit oiseau pour le côté poétique et original.

Ma photo commence à prendre forme ! Et comme vous pouvez le voir dans le coin droit de cette image : j’ai oublié un principe de base, j’ai laissé traîner un objet en arrière-plan…

Heureusement que je sais retoucher mes images, sinon ma photo aurait un rendu moins attrayant.

 

 

C’est à force de prendre des photos que vous allez développer votre univers, votre style va évoluer au fil du temps. Vous allez rapidement prendre des réflexes.

 

4/Les règles de prise de vue

L’important est de composer une image claire pour celui qui la regarde : que son regard soit capté tout de suite par ce que vous voulez lui montrer.

Et oui… comment pensez-vous que les photographes travaillent les campagnes de publicité ?

Pour cela une règle est très appliquée en photographie : il s’agit de la règle des tiers.

En résumé rapide le principe est de considérer votre photo comme découpée en 3 bandes horizontales et verticales. On appelle cela des tiers. Les point d’intersection de ces lignes s’appellent les points forts. Il se trouve que l’œil humain est souvent attiré au croisements de ces lignes.

Voici un exemple avec une photo que j’ai réalisé : les lignes jaunes représentent les tiers. J’ai choisi de positionner les objets que je voulais vous montrer au niveau des points fort de l’image (ces zones sont matérialisées par des points bleus sur l’image d’exemple).

L’image se lit de gauche à droite : votre regard va être attiré sur le bavoir (ma création) puis sur l’appareil photo.

C’est donc tout naturellement que j’ai composé cette image pour présenter cet article  » Conseils pour prendre en photos vos créations ».

Quand vous réalisez vos prises de vues, essayez de penser à cette règle des tiers pour orienter le regard de votre client sur la partie de la création que vous souhaitez lui montrer.

En centrant votre article au centre de l’image vous l’attirerez sur le global mais en travaillant la règle des tiers vous pourrez mettre en avant un détail précis de votre travail.

En pratique, certains appareils photos numériques permettent d’afficher une grille de tiers pour vous guider dans vos prises de vue. Cette grille s’affiche également sur l’application Instagram ou sur votre Iphone lorsque vous recadrez votre photo avant de lui appliquer des filtres (aviez-vous déjà remarqué ?).

 

5/ La retouche de vos images

Puis vient la question que vous vous posez surement : faut-il retoucher les photos que je viens de prendre ?

J’aurai tendance à vous dire « oui ». Mais attention : trop de retouches tuent la retouche.

Il est important de conserver un côté « naturel »,que votre création reste identique à l’originale pour votre client. Imaginez : s’il passe une commande en se basant sur une photo très travaillée, il peut éventuellement être déçu une fois l’article reçu.

Moi je me contente juste de mettre en valeur l’article présenté en travaillant les contrastes et la luminosité.

J’applique également un filtre qui modifie un peu les couleurs pour apporter « ma touche personnelle » et facilement reconnaissable à mes images qui participent à l’ambiance que j’essaie de créer, et je nettoie un peu mon image lorsque par mégarde j’ai oublié un objet dans le fond comme sur cet exemple.

Mais au final, ma photo originale ne subit par beaucoup de transformations et mes couleurs ne sont pas vraiment modifiées, ici on se rend bien compte que mon bavoir est blanc.

 

 

Au niveau des logiciels de retouche il en existe beaucoup de différents, des gratuits et d’autres non. Leur utilisation vous demandera sans doute quelques heures de lecture et de prise en main (on passe tous par là). Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce genre de produit, vous pouvez utiliser l’application Instagram par exemple. Elle vous permet d’appliquer sur vos images des filtres déjà préétablis (que vous pouvez ensuite moduler en fonction de votre envie).

Certaines créatrices ne travaillent qu’avec cet outil. Et prennent leurs photos avec leur smartphone (qui permettent à l’heure actuelle d’avoir des photos de très bonne qualité).

Ah oui, et j’oubliai quelque chose d’essentiel : avec internet certains créateurs se font « voler » leurs images alors pensez à signer vos photos avec votre logo (histoire de ne pas faciliter la tâche aux voleurs) !

Voilà, vous connaissez désormais toutes mes petites astuces pour des prises de vues réussies !

J’espère que cet article vous aura un peu éclairé sur le sujet. Je ne peux malheureusement pas développer le côté retouches ici car je me débrouille mais je ne suis pas professionnelle !


Et voici la petite surprise promise :

J’ai été tellement emballée par mes nouveaux fonds que j’ai négocié avec mon fournisseur une petite réduction spéciale abonnés de blog…

 

Profitez d’une réduction de – 10% sur votre commande de fond photo avec le code promo  » DODY10″

 

 

Fond photo boutique est également présent sur Facebook & Instagram, vous y trouverez pleins de photos de leurs fonds mis en situation.

 


 

Pour suivre les articles et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker mes pages Facebook 😉

 

Les tutos couture de Dodynette / Ma page Facebook de créatrice

à bientôt pour un autre article …

Dodynette

Comments

  1. Merci encore une fois pour ce super article qui donne un peu d’infos sur « l’envers du décor », toujours très intéressant 🙂
    J’adore décidément votre univers !!

  2. Bonjour!
    Merci pour ces partages! Je découvre avec plaisir ton blog.
    J’aimerais savoir où tu as trouvé le porte manteau/patère avec les graduations comme une règle que tu accroches au mur. Je trouve cela trop joli!!!! Merci d’avance 😃

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *