Utiliser un cutter rotatif pour ses projets couture

Vous êtes nombreuses à m’envoyer des questions régulièrement concernant les techniques de découpes et notamment autour de l’utilisation du cutter rotatif.

Alors, j’ai décidé de vous proposer un pas à pas en image, pour vous expliquer cette technique de découpe.

 

Qu’est-ce qu’un cutter rotatif ?

Il s’agit d’un outil de découpe qui possède une lame rotative affûtée permettant de réaliser des découpes avec précision.

Il peut être utilisé pour de nombreux projets créatifs puisque sa lame est capable de découper plusieurs couches de tissus ou de papier de manière très nette et en un seul passage.

Il est aussi efficace sur des tissus très fins et délicats à découper (comme la popeline ou du tulle) que sur des tissus techniques plus épais (jeans, simili cuir, jeffytex, etc) : il est polyvalent.

Le cutter rotatif permet de gagner du temps au niveau des découpes tout en obtenant un résultat très précis. J’utilise le mien sur les ouvrages qui nécessitent de découper des formes telles que des bandes, des carrés ou tout autre pièce avec des longueurs.

Cet outil s’utilise exclusivement avec un tapis de découpe pour protéger votre plan de travail mais surtout pour éviter que la lame ne s’émousse au fur et à mesure des utilisations.  (Elle doit conserver tout son tranchant pour garantir une précision lors des découpes).

Ce matériel de découpe est à manipuler avec précautions en raison de la présence de la lame très coupante (comme vous pouvez vous en douter) Elle est d’une précision incroyable pour tout type de découpes, alors prenez garde à vos doigts quand vous l’utilisez et restez concentrés sur votre création.

Au niveau de l’entretien la lame rotative se remplacement facilement.

Il existe dans le commerce des accessoires pour aiguiser les lames rotatives, qui peuvent sembler attractif pour éviter de changer la lame d’un cutter trop souvent. J’ai testé ce type de produits et je trouve que le résultat n’est pas vraiment au rendez-vous. Personnellement je vous conseille plutôt de manipuler votre outil avec précaution (en les entretenant régulièrement) et en utilisant des accessoires adaptés (tels qu’un bon modèle de tapis de découpe et de règle en acrylique) pour faire durer votre lame dans le temps et de la changer quand il est nécessaire, plutôt que d’investir dans des accessoires qui resteront au fond d’un placard (comme le mien).

 


 

Il existe actuellement beaucoup de modèles de cutters rotatifs sur le marché. Vous en trouverez de toutes tailles (avec plusieurs modèles de lames différentes) et à tous les prix.

Si vous décidez de vous équiper, vous aller vous rendre compte qu’il n’est pas évident de se repérer parmi toutes les propositions de matériel.

Pour avoir tester plusieurs modèles, au niveau du confort d’utilisation et de la qualité de la découpe, je vous recommande les produits de la marque Fiskars :

  • les outils proposés par cette marque sont de très bonne qualité et facile d’utilisation
  • les lames de leurs cutter rotatifs sont plus affûtées et plus durables (par rapport aux autres modèles que j’ai déjà utilisé).

Personnellement j’utilise actuellement le cutter rotatif droit “fashion” de 45 mm Fiskars (que vous pouvez voir sur la photo). Cette version du cutter rotatif est simple d’utilisation et également la plus polyvalente.

Léger et agréable à prendre en main, ce modèle possède un couvre lame verrouillable qui permet de sécuriser la lame ( pour éviter de se blesser de manière accidentelle quand le cutter n’est pas utilisé). Cette option m’a semblé indispensable au quotidien et encore plus quand des enfants ont accès à l’atelier.

Il s’utilise de manière très simple : lorsque le bouton central est abaissé : la partie en plastique autour de la lame se rétracte et elle devient alors disponible pour la découpe. D’un simple clic sur le bouton dans l’autre sens, le cutter passe en mode sécurisé.

Ce modèle peut être utilisé par des gauchers comme par des droitiers mais aussi des deux mains sans changer la position de la lame.

Au niveau du tapis de découpe, j’ai opté pour deux modèles auto-cicatrisant de la même marque qui possède deux faces avec des démarcations repères pour m’aider dans les découpes. Il est confectionné dans une matière qui fait disparaître les marques de découpes et coups de cutter (d’où son appellation “auto cicatrisant”).


 

Voilà pour les présentations, maintenant entrons dans le vif du sujet :

Comment se servir d’un cutter rotatif ?

 

Voici une démonstration pour découper deux rectangles à partir d’un gabarit que j’ai réalisé.

Pour cet ouvrage j’ai eu besoin de découper deux pièces de tailles identiques alors j’ai décidé d’utiliser mon cutter rotatif pour avoir un résultat net et gagner du temps puisque je n’ai réalisé qu’une seule découpe pour mes deux pièces de tissu.

j’ai plié mon tissu en deux (que j’avais pris soin de repasser une fois plié pour qu’il reste bien en place).

J’ai positionné le coupon de tissu sur ma planche de découpe (qui doit toujours s’utiliser sur une surface plane et dure) que j’ai recouvert de mon gabarit.

 

J’ai ensuite positionné ma règle en acrylique (indispensable faire des découpes au cutter rotatif) le long de mon gabarit pour m’en servir comme un guide pendant la phase de découpe.

La règle que vous utilisez doit absolument être en acrylique pour plusieurs raisons :

  • elle n’abîme pas la lame de votre cutter lors de la phase de découpe ! (j’ai déjà utilisé une règle en métal et ma lame s’est retrouvée émoussée dès 4 utilisations).
  • Son effet transparent pour vous permet de visualiser votre tissu au travers et repérer un éventuel décalage et vous garantit une précision constante
  • elle comporte des repères et démarcations très pratiques (pour vous aider lors des traçages et découpes)

Vous remarquerez que la marque de la règle est floutée (c’est normal et voulu) puisqu’il s’agit d’un modèle de règle premier prix que j’ai acheté à mes débuts, je ne préfère pas vous orienter sur cet achat (puisque je suis entrain de comparer des modèles pour la changer).

Puis j’ai positionné mon cutter rotatif (avec la sécurité dés enclenchée) contre la règle et j’ai fait rouler la lame sur toute la longueur en exerçant une pression constante. (Attention : ne jamais toucher la lame avec ses doigts à cette étape)

Sur l’image, mon outil est légèrement décalé de la règle pour vous montrer la précision de la découpe en cours de réalisation. Bien entendu il est important de conserver le cutter parallèlement à la règle pour obtenir une découpe droite. 

 

J’ai effectué la même opération sur tous les côtés de mon gabarit et voici le résultat obtenu : deux rectangles de tailles parfaitement identiques découpés avec précision très rapidement.

 

Voila, vous savez tout de l’utilisation d’un cutter rotatif !

Vous pouvez également l’utiliser sans gabarit en suivant les repères indiqués sur votre tissu ou sur la planche de découpe (c’est en fonction de ce que vous préférez).

Vous pouvez retrouver les produits que je viens de vous présenter (et d’autres accessoires de découpes) sur le site de la marque Fiskars 

 

 

De précieux conseils techniques sur l’entretien d’une lame de cutter rotatif ou d’une planche de découpe sont également disponibles dans leur rubrique “foire aux questions” dans la catégorie “faire soit même”.

 

La phase de découpe étant un élément à ne pas négliger lors de la confection d’une création, j’ai prévu approfondir ce sujet dans les semaines à venir.

Restez “connectés” !

 


J’espère que cet article vous à plu et qu’il vous a apporté des réponses aux éventuelles questions que vous vous posiez sur cet outil de découpe.

Pour suivre mes dernières créations et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker mes pages Facebook 

A bientôt pour un autre article !

Dodynette

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.