materiel-couture

Machine à coudre électronique ou mécanique ? Entre les deux mon cœur balance !

Quelle différence entre une machine à coudre mécanique et une machine à coudre électronique ?

 

Ne vous êtes-vous jamais senti perdu(e) en magasin tous les modèles de machines à coudre ? Ou devant le vendeur qui vous pose la question fatidique :

” – Vous souhaitez une machine à coudre mécanique ? ou une Electronique ?”

” – Pardon… pouvez-vous répéter la question ? Une machine à coudre quoi ?!”

” – Un modèle électronique ou mécanique ? “

 

Rassurez-vous, si vous aussi vous êtes un peu perdu (comme moi ce jour-là), voici quelques petites explications :

Il existe actuellement deux modèles différents de machines à coudre : le modèles “électronique” et le modèle “mécanique”.

La principale différence est que la présence ou non d’électronique intégré dans la machine. Et le choix d’opter pour un modèle mécanique ou électronique est en fait assez personnel. Les deux modèles ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Certaines personnes préfèrent coudre sur une machine électronique, et certains préfèrent les mécaniques. Ce choix se fait en fonction de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre machine, de ce que vous aimez ou non et de votre budget. 

 

 

Les explications que je vais vous apporter dans cet article vous expliquent la différence entre les deux modèles de machines à coudre.

Les performances des machines à coudre ne dépendent pas uniquement du choix entre “électronique et mécanique”. Elles diffèrent en fonction des marques également. Une machine à coudre mécanique proposée par une marque ne sera pas équivalente à une machine à coudre du même type chez un concurrent.

Cet article à pour but de vous expliquer la différence, ensuite il reviendra à chacun de choisir le modèle et la marque de machine de son choix en se renseignant de manière plus approfondie sur les capacités et les performances du modèle choisi.

 

Le modèle mécanique

  • Le modèle mécanique est celui qu’on retrouve le plus couramment en entrée de gamme chez toutes les marques. Mécanique ne rime pas uniquement avec entrée de gamme (il existe aussi des modèles qui se positionnent en moyenne gamme). Beaucoup d’entre vous ont dût commencer à coudre sur un modèle équivalent.

  • Le modèle mécanique ne possède pas d’électronique embraqué.
  • Il possède généralement moins de points différents, mais plutôt les basiques et quelques points fantaisies. 

La boutonnière se réalise généralement en 4 étapes et les différents réglages (tension de fil, réglages et choix du point), se font à l’aide de mollettes. C’est par exemple le cas de la machine à coudre “Power Fabriq” de chez Toyota.

Les réglages peuvent sembler plus compliqués car ils ne sont pas automatisés (contrairement à certaines machines électroniques qui possèdent des réglages préprogrammés). C’est dont à l’utilisateur de procéder aux réglages de base manuellement. Mais comme on dit : ” c’est en faisant qu’on apprend “ et connaître les principaux réglages est important quand on coud des articles par soi-même.

  • Les mécaniques sont dites “plus robustes” par certaines personnes car le fait qu’il n’y ai pas d’électronique embarqué rassure le client au niveau des possibles réparations à effectuer dans le temps. Certains réparateurs préfèrent également travailler sur ce type de machines car les pannes sont plus rapidement identifiables. 
  • Si vous connaissez bien votre machine, vous pourrez lui faire réaliser les tâches de votre choix sans être bloqué(e) sur certains projets spécifiques comme les coutures épaisses par exemple (si les capacités de votre modèle le permettent) : Contrairement aux mécaniques, certaines machines électroniques possèdent des sécurités qui peuvent se déclencher si l’ensemble de votre projet est trop haut ou trop épais à coudre et la machine refusera de se lancer.

Mais c’est à “double tranchant” car les machines à coudre mécaniques ne possèdent pas de sécurité : la machine va se lancer sur tous vos projets, quels qu’ils soient. Une mauvaise utilisation de la machine peut l’endommager ou être dangereux pour l’utilisateur (si vous passez vos doigts sous l’aiguille en phase de couture par exemple).

 

Le modèle électronique

Le modèle électronique se positionne généralement en moyenne et haut de gamme. Son prix est plus élevé. 

  • La machine à coudre électronique possède des programmes préréglés pour faciliter la couture tels que le contrôle de la vitesse (en bridant la machine si besoin), beaucoup plus de choix de points, des programmes d’aide à la couture et des options tels que le coupe fil intégrés, ect. C’est par exemple le cas de la machine à coudre “Régina” de chez Véritas (dont je vous parlerai bientôt).
  • Pour effectuer les différents réglages, ce ne sont pas molettes à tourner mais des touches à actionner. Ils s’affichent sur l’écran LCD de la machine (qui vous précise souvent le type de pied à utiliser). La machine à coudre électronique offre souvent la possibilité de coudre sans utiliser la pédale.

Son utilisation peut sembler plus compliquée mais c’est en réalité une autre logique à apprendre en raison de ses nombreuses options supplémentaires. Il vous faudra sans doute un peu de temps pour la prendre totalement en main et maîtriser toutes les options.

  • Ce type de modèle est plus sûr qu’une machine à coudre mécanique en termes de sécurité. Il n’est par exemple pas possible de se blesser en appuyant sur la pédale pendant l’enfilage du fil car le pied relevé enclenche une sécurité sur la machine qui empêche son démarrage.
  • La machine à coudre électronique offre plus de possibilités et des facilités au niveau des coutures à effectuer : les réglages pré programmés sont plus fins et permettent plus de confort lors de son utilisation.  Elle est souvent moins bruyante qu’un modèle mécanique.

 

  • Son prix est plus élevé en raison des options supplémentaires dût à l’électronique. Pour l’entretien, les réparations sont souvent plus onéreuses et ce type de modèle reste plus fragiles qu’une machine mécanique.

 

Le choix entre électronique ou mécanique est souvent difficile.

Il n’y a pas de réponse toute faite : c’est à voir de faire votre choix en fonction de vos envies, de vos besoins et de votre budget (ce détail compte aussi ! et n’est pas négligeable). L’important à mon sens est de trouver la machine qui réunira le plus d’avantages pour vous. 

Les questions à vous poser sont : combien de temps vais-je passer sous ma machine ? quel type d’article vais-je coudre ? et quel budget je souhaite y consacrer ?

J’espère que cet article vous aura été utile. Bonne couture !


Pour suivre les dernières créations et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker ma page Facebook 

 

 

 

 

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.