Enduire du tissu soi-même avec l’Odicoat

Créer un tissu enduit soi-même

Le tissu enduit est à la mode : On en retrouve sur beaucoup de jolies créations couture. Les vendeurs de tissus en proposent de plus en plus, mais parfois on aimerait associer notre joli coton avec un enduit spécifique ou on cherche un motif qui simplement… n’existe pas.

Ne vous être-vous jamais retrouvé(e) à visiter tous les sites en lignes à la recherche du tissu enduit de vos rêve sans jamais le trouver ?

Moi oui ! Et j’ai fini par abandonner certaines idées couture car je ne trouvais pas ce que je cherchais ou les modèles proposés étaient trop chers.

Si vous êtes comme moi, j’ai une bonne nouvelle pour vous :

Il est désormais possible de créer votre propre tissu enduit tranquillement de chez vous !

Oui oui ce n’est pas une blague, pour en avoir entendu parlé sur les réseaux (notamment sur le groupe d’entraide autour des patrons Dodynette) : un gel imperméabilisant appelé Odicoat permettrait de créer un effet ciré sur les tissu et de le transformer en tissu enduit !

Cette nouvelle ouvre pleins de nouvelle perspectives créatives et comme vous vous en doutez, j’ai décidé de l’essayer pour vous donner mon avis sur ce produit.

Depuis le temps que ma fille me demandait de lui confectionner une création avec ses héros préférés de la “Pate Patrouille”, je me suis dit que c’était l’occasion de transformer son tissu en coton Pate Patrouille en tissu enduit pour lui coudre un sac de plage.

Au niveau du patron j’ai utilisé celui du sac de plage de Viny Diy (taille enfant) qui se trouve dans le numéro 22 du magazine “Idées à Faire” de juillet/août 2019

J’ai utilisé l’Odicoat pour la première fois sur ce projet avec un peu d’appréhension et je dois vous avouer que j’ai été séduite par le rendu !

L’effet enduit à rendu mon tissu plus rigide : je n’ai pas eu besoin de l’entoiler alors qu’au départ ce coton était quand même assez fluide. Il n’aurait eu aucune tenue pour un sac mais surtout il aurait été abîmé assez rapidement par le sable et le sel sur la plage.

L’effet ciré l’a rendu plus solide mais l’a également protégé contre les salissures, le sel et les Uv. Ce qui est parfait pour un sac de plage. Et surtout : je n’aurai pas trouvé de tissu enduit avec ses motifs dans le commerce !
Je vous explique dans cet article comment enduire vos tissus à la maison, et vous donner mes conseils pour éviter les petites erreurs que j’ai faites lors de cette première utilisation (et ba oui, j’en ai fait quelques-unes, mais ne le dites pas surtout !)

Qu’est-ce que l’Odicoat ?

Il s’agit d’un gel colle imperméabilisant proposé par la marque Odif. Vous le trouverez sur certains sites en ligne. Moi j’ai acheté le mien chez Créativ’ Découpe ici.

Il est vendu sous forme de petit ou grand pot de 125 ou de 250 ml et son prix est de 9 à 14€ en fonction de la taille choisie.

Transparent, sans acide et solvant, ni parfum, l’Odicoat donne un aspect ciré au tissu.

Il s’étale à l’aide d’un pinceau plat (ou d’une carte que je n’avais pas lors du test).

Le principe est de l’étaler sur le tissu à enduire sous forme de couches. Plus vous faites de couches, plus votre tissu sera enduit :

  • 1 couche donnera à votre tissu un aspect déperlant
  • 2 couches pour un aspect tissu enduit
  • et 3 couches pour un aspect ciré/satiné.

Attention : ne faites pas comme moi à foncer tête baissée dans votre projet en vous disant : “j’enduis mon tissu et je lance mon sac”.

Il y a un temps de séchage à respecter entre chaque couche qui est de 20 min minimum. Puis le tissu met à peu près 24h pour être totalement sec à cœur.
Du coup mon premier conseil est d’enduire votre tissu en avance car le séchage prend un peu de temps.

Et comment l’utiliser ?

  • Le principe est assez simple : il suffit de mettre du produit sur votre pinceau et de l’étaler sur votre tissu avant découpe des pièces.

Votre tissu va changer de texture, il peut être amené à rétrécir en séchant. J’ai donc enduit tout mon tissu et j’ai tracé et découpé les pièces de mon sac une fois sec.

  • J’appréhendais un peu la phase d’étalage car la texture de l’Odicoat est un gel et j’avais peur de faire des paquets. Mais c’est assez facile en fait, le produit s’étale bien et facilement sur le tissu.

Son utilisation est très simple et rapide.

Pour que le rendu soit bien régulier, j’ai étalé le gel dans un sens puis dans un autre en croisant les couches.

  • Ce que je n’avais par contre pas prévu c’est que la colle allait traverser le tissu : du coup j’ai positionné rapidement du papier en dessous pour protéger mon plan de travail.

Là encore j’ai commis une erreur car le produit est un gel colle et comme son nom l’indique il colle. Une fois mon tissu sec le papier s’est retrouvé collé au dos.
Donc mon second conseil si vous utilisez décidez d’enduire du tissu est de le placer sur un support en plastique de type papier pour recouvrir les livres par exemple, ou du papier sulfurisé (évitez les supports colorés ou à motifs on m’a dit qu’ils pouvaient décolorer sur votre tissu sous l’effet du produit).
Cela protégera votre plan de travail tout en évitant de vous retrouver avec le tissu collé dessus. Et de vous retrouver comme moi à gratter le papier au dos du tissu ^^

  • L’Odicoat est un gel colle sans odeur une fois le tissu totalement sec mais pendant la phase d’étalage l’odeur de colle est assez forte.Mon troisième conseil est de vous placer dans une pièce ventilée pendant l’étalage et de laver votre pinceau rapidement après utilisation.

Et la phase de couture ?

Après séchage mon tissus était plus rigide et brillant. Je n’ai donc passé qu’une seule couche. Si javais voulu un tissu plus enduit j’en aurai sans doute passé une seconde (sur une trousse par exemple). Je l’ai associé avec un simili cuir arc en ciel (choisi par ma fille) du coup je n’avais pas besoin d’un tissu plus épais.

Je l’ai ensuite cousu facilement à la machine à coudre. Il a été très agréable à travailler.

Si vous enduisez votre tissu avec plusieurs couches vous aurez sans doute besoin d’utiliser un pied téflon ou un pied double entrainement pour vous faciliter la phase de couture et éviter l’adhérence du tissu au pied de biche.

Pour conclure :

J’ai beaucoup aimé le rendu sur mon tissu: A la fois déperlant et souple il est parfait pour le sac de plage de ma fille (qui est ravie bien entendu !).


Ce qui est sûre c’est que je vous recommande l’Odicoat si comme moi vous avez un projet spécifique en tête. Son utilisation est simple et avec les petits conseils de cet article vous allez maîtriser son utilisation rapidement et ne plus vous en passer !

Au niveau rapport qualité prix :entre le prix de mon tissu et le tarif du petit pot je m’en sort à un de reviens de 12€ pour mon tissu enduit extérieur : ce qui est le tarif d’une tissu enduit en magasin. Je pense que son utilisation est plus “rentable” sur de petits projets où il y a besoin d’utiliser moins de produit (comme des trousses par exemple).

Il me reste encore du gel pour un prochain projet mais si vous prévoyez d’enduire un grand morceau de tissu je vous recommande d’acheter un pot de 250 ml pour pouvoir passer plusieurs couches.

J’espère que cet article vous aura apporté des réponses à vos questions, si vous vous en posez.

Belle couture ! DODYNETTE


Pour suivre l’actualité de votre blog et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker ma page Facebook

Comments

  1. Bonjour, merci pour cet article, il répond à plusieurs de mes questions. Toutefois savez vous si l’on peut laver a la machine les articles ? Et sur la durée le produit ne bouge pas ? Merci encore pour ce produit qui me questionnait. Bonne journée. Laetitia

    1. Bonjour Marie oui normalement ça convient pour un Loopy 😁 sur le pot de l’odicoat il me semble que j’ai vu qu’on peut laver le tissu mais à confirmer.

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article très instructif. Pour ma part, quand il s’agit juste d’imperméabiliser un tissu, j’utilise de la cire d’abeille tout simplement. A appliquer au pinceau, c’est simple et économique.
    Bonne couture à vous !

  3. Ne pas oublier de repasser (avec du papier sulfurisé) après avoir laissé séché et entre chaque couche. Je confirme c’est un super produit super pratique.

  4. Ce produit a l’air très intéressant ! C’est sans aucun doute que je l’utiliserai !!!! Le concept me plaît énormément !!!! Merci de votre article !!!

  5. Merci pour cet article. Pour l’avoir utilisé l’odicoat peut légèrement modifier la couleur du tissu en le fonçant un peu. Il est préférable de faire un essai préalable sur les tissus clairs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.