Le pochon à lingerie version zéro déchet (à coudre dans une chute de voilage)

Valoriser vos chutes de tissu pour confectionner un petit pochon à lingerie version zéro déchet !

Aujourd’hui je vous propose un nouveau tutoriel de couture en mode “zéro déchet”, enfin plus précisément pour valoriser les chutes de tissus.

Cette idée m’est venue en visitant l’atelier de confection de Tissus des Ursules : un atelier situé aux alentours de Lyon, où les rideaux commandés en sur-mesure dans leurs 41 magasins sont confectionnés en version “made in France” (je vous parlerai de cette visite très bientôt c’est promis !).

Après être passé entre les mains expertes de l’équipe, le tissu choisi par le client est transformé en rideau. Mais que se passe t-il avec les chutes ? Et bien elles reviennent ensuite en magasin en envoi groupé avec d’autres produits.

Avez-vous déjà remarqué ce bac de “tissu au poids” près des caisses ? Il s’agit de restes de tissus que l’enseigne propose à ses clients à prix plus avantageux qu’au mètre. L’équipe de Tissus des Ursules n’a pas le cœur à les jeter (et heureusement ! car cela permet de leur donner une deuxième vie.

Pour les tissus d’ameublement c’est “facile”, ils sont souvent cousus en accessoires, mais les tissus de type voilage trouvent plus difficilement preneurs car il s’agit d’un type de tissu plus technique à travailler.

Alors, comme je suis sensible à notre planète et que l’idée de valoriser les chutes me plait beaucoup :

j’ai collaboré avec Tissus des Ursules autours d’un tutoriel qui donnerait une seconde vie à ces chutes de voilage. 

Je vous propose de coudre ensemble :

un pochon à lingerie pour ranger élégamment votre lingerie, maillot de bain où ce que vous souhaiterez dans la valise pour les vacances 🙂

L’effet voilage permet de laisser entrevoir le contenu du sac en transparence pour un effet chic et glamour…

 


Ce tutoriel de couture est d’un niveau intermédiaire en raison du tissu voilage à travailler. Bien entendu vous pouvez utiliser une chute de tissu coton d’un autre projet pour les valoriser si vous ne souhaitez pas coudre du voilage.

Pour réaliser votre pochon vous allez avoir besoin de :

  • une chute de voilage proposé chez Tissus des Ursules (voir le bac “au poids” près des caisses dans leur magasin) d’une taille minimale de 61 cm de hauteur x 22 cm de large.

Pour ma cousette, j’ai choisi un voilage blanc avec des lignes brodées qui faisait un peu “chic”.

 

1/ La découpe

Pliez votre chute de voilage en deux dans le sens du droit fil (hauteur).

Le pli du tissu doit se trouver vers le bas du tissu et la partie “ouverte” est en haut.

Le voilage était une matière fluide, j’ai choisi de ne pas tracer la pièce à découper dessus mais de me servir de la feuille A4 comme d’un patron.

  • Placez la feuille A4 par-dessus pour vous en servir comme gabarit. Elle doit se trouver au ras de la partie repliée.

 

  • Placez un poids ou quelque chose de lourd par dessus pour que la feuille de bouge pas, puis découpez le tissu qui dépasse sur les côtés et le haut de la feuille en traversant les deux épaisseurs du tissu.

Si vous êtes plus à l’aise avec un cutter rotatif vous pouvez en utiliser un sur une planche de découpe.

Attention : à cette étape vous ne devez pas couper le bas du tissu (là ou se trouve le pli).

 

 

2/ Couture à la surjeteuse

Vous vous retrouvez donc avec un grand rectangle de voilage.

Si les bords ne sont pas parfaitement bien découpés ce n’est pas un souci car nous allons maintenant travailler à la surjeteuse pour arrêter les fils des côtés.

 

 

 

  • A l’aide de votre surjeteuse, réalisez un surjet ou un point roulotté sur les 4 côtés de votre ouvrage pour de jolies finitions des bords.

Moi j’ai choisi de réaliser un point roulotté (qui est vraiment très beau sur la surjeteuse que j’utilise actuellement).

 

Réalisez le point (roulotté ou surjet) que vous avez choisi sur les deux côtés les plus longs en prenant soin de laisser dépasser la chaînette avant et après votre couture.

 

  • Puis réalisez la même opération sur les deux côtés les plus courts ( en laissant dépasser la chaînette avant et après et en croisant les coutures aux extrémités).

La première chaînette va se retrouver coupée par le couteau et vous allez vous retrouver avec une chaînette qui dépasse dans chaque coin.

 

 

  • Réalisez un nœud à chaque extrémité et coupez-le à ras. Si vous avez réalisé un surjet vous pouvez rentrer votre chaînette à l’intérieur de votre couture à l’aide d’une aiguille. Un tuto vous explique la marche à suivre ici.

 

 

 

3/ Assemblage du pochon à la machine à coudre

Pliez une nouvelle fois votre ouvrage en deux dans le sens de la largeur.

Vous pouvez le placer envers contre envers si vous souhaitez voir le roulotté à l’extérieur du pochon une fois terminé (comme moi) ou endroit contre endroit si vous souhaitez que les coutures réalisées à la surjeteuse ne soient pas apparentes.

Alignez bien les bords et le haut du pochon. Placez des pinces.

  • A l’aide d’un stylo, marquez des repères sur les deux côtés de votre ouvrage : à 4,5 cm et à 2,5 cm du haut du pochon.
  • Puis réalisez une couture au point droit (à la machine à coudre) à 0,5 cm du bord sur les deux côtés jusqu’au premier repère. Laissez 2 cm non cousus puis reprenez la couture du second repère jusqu’en haut du pochon.

Comme le tissu est très fin, j’ai raccourci mon point et augmenté un peu la tension du fil pour avoir une couture solide.

 

4/ Création des coulisses

Vous obtenez la base de votre pochon. Préparons maintenant la coulisse.

 

  • Retournez votre ouvrage sur l’envers et pliez la partie haute vers l’extérieur de votre ouvrage sur 5 cm de sorte à former un “ourlet”.

 

 

Placez des pinces pour maintenir le tissu en place.

 

  • Retirez le bras libre de votre machine à coudre et insérez votre ouvrage au travers.

 

  • Réalisez une couture au point droit sur tout le tour de votre ouvrage au ras du bas de l’ourlet.

 

5/ Création des cordons avec le ruban

Retournez votre ouvrage sur l’endroit.

La partie non cousue ( qui va former la coulisse) doit être visible au niveau de la bande que vous venez de coudre.

 

Installons maintenant le ruban dans la coulisse du pochon.

  • Coupez maintenant le cordon en deux morceaux de tailles égales.
  • Placez une épingle à nourrice à l’extrémité d’un morceau de ruban pour la faire coulisser à l’intérieur du pochon.

 

 

a/ Insérez la lanière dans une des coulisses et faites-la coulisser à l’intérieur du tube.

 

b/ Une fois l’extrémité atteinte : faites-le passer dans l’espace en face.

 

c/ Faites-le ressortir à l’extrémité suivante. Retirez l’épingle et nouez les extrémités ensemble.

  • Réalisez les mêmes opérations avec la seconde lanière en l’insérant du côté libre de la coulisse.

 

 

  • Votre joli pochon à lingerie est terminé !

 

Il  ne vous reste plus qu’à le remplir pur ranger votre lingerie (ou maillot de bain) en toute élégance !

 


Pour suivre l’actualité de votre blog et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker ma page Facebook

Comments

  1. Bonne idée cette pochette ! Elle peut tout à fait servir aux fruits et aux amandes en vrac ! Pour les miens, j’ai pesé le tissus et le cordon, pour avoir 10g tout net (le poids des sacs de vrac dans mon magasin).

  2. Bonjour,
    Merci pour ce tuto qui est super!
    Par contre, si je fais les marques pour le passage de la coulisse à 2,5cm et 4,5cm du haut, lorsque je fais l’ourlet de 5cm, je me retrouve avec les sorties de la coulisse à l’intérieur du pochon!
    Du coup, j’ai fait un ourlet de 2,5cm mais pour les prochains, je vais laisser l’ouverture plus loin du bord.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.