La matériel “incontournable” de la couturière (en plus de la machine à coudre)

Le matériel indispensable pour de jolies cousettes

Si comme moi vous passer des heures à travailler sous votre machine à coudre pour confectionner de jolies cousettes, vous l’aurez surement remarqué : certains accessoires vont vous faciliter la phase de couture, voir même devenir vos indispensables du quotidien…

A force d’acheter et d’essayer pas mal de matériel (oui je sais je suis addict) avec le temps certains sont devenus mes incontournables : je ne couds plus sans eux à mes côtés.

On pense souvent à tort que quand on couds “on a juste besoin d’une bonne machine” mais avoir du bon matériel pour tout ce qu’on ne fais pas sous la machine est important…

 

S’équiper avec une bonne paire de ciseaux, de petits accessoires qui vous aident dans vos créations…  Alors aujourd’hui je vous présente mes accessoires “Chouchou” ceux à avoir près de vous dans votre atelier !

 

Comme vous allez le lire, j’utilise principalement du matériel qui provient de quelques marques que vous connaissez surement. Dans cet article j’ai pris le parti pris de vous présenter mon matériel du quotidien sans vous indiquer de point de vente (mais rassurez-vous si vous cherchez un outil vous le trouverez sans soucis en cherchant “un tout petit peu”).

Il s’agit principalement de matériel proposé par la société Fiskars qui propose des outils très qualitatifs pour la découpe notamment (qui ne connaît pas leurs articles!).

Et également la société Prym qui propose de nombreux accessoires de couture que vous trouvez également dans presque toutes les merceries.

Et vous retrouverez aussi d’autres références chinées par ci-par là…

 

 

Et tout commence par une bonne paire de ciseaux pour découper le tissu mais pas seulement !

 

La découpe

Bien préparer ses tissus c’est important : une pièce bien découpée s’assemblera toujours plus facilement.

Pour toutes mes découpes de tissus j’utilise les “ciseaux classiques 21 cm” de la marque Fiskars. Leur prise en main est agréable et la découpe est très net et franche sans efforts. Mes tissus sont toujours découpés avec soin. 

C’est ma paire de ciseaux “chouchou” : je l’utilise au quotidien (et même sur mes ateliers couture).

Sans elle je prends beaucoup moins de plaisir à travailler mes tissus (et la découpe devient beaucoup moins facile quand j’utilise un autre modèle).

Mais attention il faut respecter cette règle : une paire de ciseaux pour le tissu ne s’utilise que pour le tissu. Si vous l’utilisez pour découper autre chose vous risquez de perdre en “tranchant” sur vos prochains projets. Si la lame deviens moins coupante avec le temps (c’est normal), voici un tuto qui pourra vous aider pour les aiguiser. 

 

Je vous conseille donc d’avoir dans votre atelier une autre paire de ciseaux à utiliser pour “tout le reste” : le papier, le carton (pour vous faire un gabarit) ou ce que vous voudrez.

Moi j’utilise une paire de” ciseaux universels Gloria” toujours de chez Fiskars.

Elle me permet de découper tout ce qui n’est pas du tissu facilement. Et j’aime beaucoup son look coloré qui l’identifie facilement dans l’atelier.

Je préserve ainsi mes ciseaux de couture de toute tentation d’utilisation autre. Ne vous êtes-vous jamais dit “bon allez je découpe ce papier “rien qu’une fois” par flème de chercher une autre paire ? Et bien désormais c’est terminé. Gloria est là pour ça !

 

 

Pour les découpes de tissus épais tel que le simili cuir (ou les découpes droites) j’utilise “le cutter rotatif Géométrique” de chez Fiskars.

J’ai utilisé plusieurs modèles depuis que je couds, et celui que j’ai préféré est celui-ci : la lame est très précise (et tranchante attention).

Il est très précis et s’utilise avec une règle adaptée et un tapis de découpe. Un article vous le présente plus en détail ICI.

 

Comme support de découpe j’utilise un “Tapis de découpe” de chez Fiskars.

J’aime le fait qu’il soit “auto-cicatrisant” et donc plus robuste dans le temps.

Il possède deux faces avec des quadrillages et des repères qui sont pratiques pour vérifier qu’une pièce est découpée bien droite ou à angles droits.

Plusieurs modèles de tailles différentes sont disponibles.

 

 

Pour ce qui est de la découpe des tissus pour les finitions pendant la phase de couture j’utilise une paire de ciseaux cranteurs pour les arrondis et les marges de couture. 

Mon modèle est “les ciseaux cranteurs professionels 23 cm” de la marque Prym. Sa prise en main est top et la découpe est facile.

Comme je sais que c’est un petit budget, je vous conseille également le modèle “Hobby 23 cm” que j’utilise sur les ateliers couture et qui conviennent bien aux couturières occasionnelles.

Même si on utilise moins souvent les ciseaux cranteurs que les ciseaux pour le tissu (enfin pas moi mais certaines oui) il est important d’être bien équipée pour un travail plus agréable et des finitions soignées.

 

Pour le travail pendant la couture, j’aime beaucoup utiliser “les ciseaux à broder cigogne” de la marque Prym. Ils sont d’une grande aide pour tous les travaux de broderie (pour couper les petits fils).

Ils sont petits (9 cm) et légers et découpent très bien le fil. Globalement dès qu’il y a une découpe de fil à faire pendant la phase de couture ce sont eux que j’utilise (broderie ou pas d’ailleurs).

 

 

Pour découper les fils à ras ou des petits morceaux de tissus très délicats j’utilise aussi les “ciseaux Easy Action Softgrip Mirco-top 16 cm” de chez Fiskars.

Il s’agit d’un outil à mis chemin entre la paire de ciseaux et le “coupe fil” très affûtée et très précis. De petite taille, sa prise en main est facile. 

Attention de ne pas le laisser à portée des enfants.

 

Un accessoire dont je vous ai parlé récemment (car il est tout nouveau) c’est le “Cutter circulaire pour tissus” de la marque Fiskars. 

J’ai été ravie de le découvrir car il me change la vie au quotidien pour toutes les découpes en forme de cercle ! Avant j’utilisais des gabarits et en fonction du tissu les découpes n’étaient pas forcement bien ronds.

Désormais c’est terminé et je découpe tous mes tissus en un tour de main !

Un article vous le présente ICI plus en détail (avec vidéo et tout et tout). Pour l’utiliser il vous faudra un tapis de découpe.

 

Et un nouvel accessoire qui a rejoins l’atelier récemment : les “Ciseaux Easy Action Softgrip RazorEdge 24 cm” de chez Fiskars.

Sa forme ergonomique permet de garder constamment la lame contre la table en évitant au tissu de se soulever… Je le test actuellement et vous en dirait plus très bientôt…

 

 

Le marquage et patronage

 

Pour ce qui est du marquage sur les tissus après avoir testé pas mal de crayons textiles, de craie de tailleurs, ect finalement je n’utilise plus que deux produits:

“Le set de mine de craie” de chez Prym un porte mine avec des mines de craie qui permettent de marquer sur presque tous les tissus. Plusieurs coloris sont fournis pour s’adapter au tissu que vous souhaitez marquez.

Sa prise en main est facile et pratique (plus qu’une craie à tailleurs ) et le marquage assez net.

 

 

 

 

 

Et pour les marquages temporaires j’utilise le “Trick marker auto effaçable” de chez Prym.

L’encre violet marque bien sur les tissus et disparaît au fur et à mesure qu’elle sèche. je trouve ça juste “super pratique” quand il faut juste marquer un repère qu’on va coudre tout de suite.

 

 

Pour reporter les patrons sur le tissu, j’utilise des “poids à maintenir mini” que je trouve très pratiques : ils ne prennent pas trop de place et stabilisent bien tout comme il faut.

 

 

Et pour les mesures

 

J’utilise Plusieurs sortes de “règles universelles” Prym pour tout ce qui est dessin de ligne droites, créations d’angles droits et pour l’utilisation de mon cutter rotatif. 

Il existe plusieurs sortes et formes différentes, j’en ai quelques-unes.

J’aime le fait que le modèle soit transparent, il est pratique pour voir au travers et mesurer les pièces plus précisément.

 

J’utilise également une règle à patchwork du même type (carrée) pour créer des angles droits. Vous la trouverez chez Cultura. 

 

Et également le traditionnel mètre ruban pour les mesures. Mon modèle est le “centimètre Junior” de chez Prym.

Que serait une couturière sans son mètre ruban ? 

Pour les mesures rapides et avoir toujours un outil de mesure à portée de main j’utilise également un ” centimètre enrouleur mini”

 

 

 

Pour l’épinglage : 3 accessoires

 

Les fameuses pinces de couture ! Je les utilise tous les jours : elles remplacent les épingles et évitent de faire des trous dans les tissus délicats. On ne se pique pas avec les épingles qui traînent… 

Les essayer c’est les adopter ! Et pour ce produit je m’équipe chez Amazon pour le petit prix.

 

 

 

Quand l’utilisation des épingles est indispensable (sur certains projets) j’utilise des “épingles à Quilting avec tête à fleurs” de chez Prym.

Elles sont plus fines que des épingles classiques. Elles sont très pratiques et précises ! et puis leur look est sympa en plus…

 

Pour ranger mes épingles j’utilise un outil appelé “pelote aimantée”  très pratique. Toutes mes épingles sont aimanté dessus et ne traînent plus partout. Quand elles tombent au sol : hop j’approche mon outil et elles sont toutes ramassées par magie !

 

 

 

Et pour certains travaux couture quand il y a besoin de fixer temporairement sans faire de trous et que l’utilisation de pinces est impossible et bien j’utilise du “ruban autocollant de type Masking Tape”. Je couds (parfois même dessus) et je le déchire ensuite. (Je m’en sers également sur certains ouvrages comme repères pour éviter de marquer mes tissus).

Vous en trouverez pleins sur Amazon

 

 

Pour le repassage

Je ne pensai pas dire cela un jour : moi qui déteste le repassage ! Repasser est très important quand on démarre un projet. C’est important de bien préparer ses tissus : un ouvrage bien repassé et bien découpé c’est une cousette plus facile à assembler (et mieux finie) ! Une étape à ne pas négliger…

 

Pour le repassage, j’utilise une centrale vapeur classique mais également mon “mini fer à repasser vapeur” de chez Prym quand je suis en atelier mais aussi pour travaille le flex ou repasser de petits ouvrages il est d’une précision incroyable !

Il chauffe très bien et propose également une fonction vapeur ! Sa prise en main est facile et agréable.

Pour avoir testé une autre marque je peux vous dire que celui-ci est de loin le plus qualitatif et deviendra un de vos alliés incontournables !

Le seul petit “hic” : il ne possède pas de bouton “off” il faut donc le débrancher quand vous ne l’utilisez pas.

 

J’utilise également “une couverture de repassage” lorsque je repasse des ouvrages ailleurs que sur ma table à repasser.

Elle protège votre table (ou surface) c’est un accessoire pratique pour les ateliers couture : pas besoin d’apporter une planche qui prend beaucoup de place.

Le repassage devient nomade !

A utiliser également avec “un repose fer en silicone” si on veut tous les accessoires.

 

 

Pour repasser de beaux ourlet (oui je sais ce n’est pas passionnant comme cousette mais vous allez voir que vous allez gagner du temps) j’utilise des “règles de repassage universelles “ de chez Prym

Ce petit accessoire cartonné a changé ma vie ! (oui oui je ne rigole pas). Il permet de repasser  ou marquer des ourlets très rapidement.

Un article vous le présente sur le blog ICI.

 

 

Un accessoire qui me sert aussi beaucoup c’est : l’appareil à biais ! Dès que j’ai besoin d’un biais un peu fantaisie il est d’une aide très appréciable. Il permet très vite de faire des économies et d’avoir toujours “le biais” adapté à son ouvrage…

Il permet de confectionner son propre biais dans votre tissus préféré du moment.

Il existe plusieurs tailles différentes en fonction de votre projet.

Un tutoriel vous explique comment vous en servir sur le blog ICI. 

 

 

Et en cas de “petite erreur” mon précieux allié : Le découds vite également appelé découseur !

Vous avez certainement déjà un modèle  classique de fourni avec votre machine. Mais le saviez-vous ? certains modèles proposent des petites astuces en plus qui peuvent vous faciliter la vie… parce que personne n’aime découdre !

C’est le cas de mon découseur “Chouchou” : La Gomme-Découseur “Seamfix”de Créa Pécam.

Ce drôle de stylo 2 en 1 est à la fois design et astucieux

Il propose une prise en main plus facile que les modèles de bases (il est plus grand, de la taille d’un stylo) et une sorte de gomme en caoutchouc est placée sur le capuchon. Une fois les fils coupés on passe un petit coup de “gomme” et les morceaux de fils se retirent par magie !

 

Le matériel pour poser des pressions, rivets, etc…

Qui dit couture dit aussi fabrication d’accessoires ! Voici donc le matériel que j’utilise le plus souvent dans l’atelier pour poser des pressions et des rivets.

 

Je ne vous la présente plus :  la fameuse “pince à perser et à river Vario”de chez Prym  pour poser tous types de pressions (en plastique, en métal, des œillets, et de même des rivets).

 

C’est ma pince “Chouchou” qui est toujours sortie dans l’atelier et m’accompagne sur tous mes travaux couture !

De nombreux tutoriels sont disponibles sur le blog pour vous expliquer comment l’utiliser pour :

 

Et pour ceux qui souhaitent poser d’autres types de rivets que ceux proposés par Prym, je vous conseille cette pince professionnelle qui permet de poser des rivets très facilement (terminé le marteau !)

Il s’agit de la “pince pose rivets” de La Mercerie des Créateurs 

Un tutoriel vous explique comment vous en servir ICI

 

 

 

Pour percer les tissus épais tels que le cuir ou le simili cuir je travaille toujours avec ma “Pince à percer robuste”.

Rien ne lui résiste et elle possède plusieurs diamètres de trous. Un accessoire indispensable dès qu’on commence à coudre des sacs !

 

 

 

 

Et pour ceux d’entre vous qui cherchent des “bonnes adresses”pour s’ équiper en machine à coudre, en tissus, trouver des tutoriels de couture gratuits ou aménager leur atelier couture… d’autres articles du même type sont à votre disposition sur le blog :

 

Les bonnes adresses pour s’équiper en machine à coudre

 

 

 

Les bonnes adresses de fournisseurs de tissus et de mercerie

 

 

 

Aménager son atelier couture

Rangez ses bobines de fil

 

 

 

Où trouver des tutoriels de couture gratuits ?

Pop Couture : plus de 2500 patrons et tutoriels de couture gratuits

 

 

 


J’espère que cet article vous à plu ! 

Pour suivre mes dernières créations et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker ma page Facebook 

 

 

 

 

 

Comments

  1. Je découvre ton blog
    Je couds depuis longempts et depuis quelques années je confectionne des Costumes Historiques car je suis passionnée d’Histoire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.